Evaluer la participation en LVE

Il n’existe pas de manière parfaite d’évaluer la participation. Le tout c’est de trouver un système qui fonctionne pour soi et ses élèves.

J’ai testé beaucoup de choses différentes avant de trouver un système qui me convienne. Celui-ci n’est pas parfait non-plus, mais il me permet de visualiser la fréquence de participation de chacun et d’en faire un levier.

Le principe est le suivant:

Le secrétaire = Un élève volontaire prend en charge une colonne (= un cours) et note un bâton à l’élève qui a fait une phrase ou une tentative de phrase. Si ce dernier n’a dit qu’un mot alors on lui note un point à la place pour marquer la différence de qualité de la participation. Il note les élèves absents. Un élève ne peut être secrétaire qu’une fois par page.

Les élèves peuvent vérifier la fiche à la fin de l’heure, mais s’il y a contestation, c’est vers moi qu’ils doivent se tourner. On part du principe que le secrétaire a le droit à l’erreur et que je suis seule juge ayant distribué la parole lors du cours. J’ai à l’œil le secrétaire pendant l’heure s’il se laisse distraire, et souvent je le sollicite en fin d’heure pour qu’il me nomme les élèves qui ont encore une case vierge pour les impliquer dans les dernières activités. Cette fiche m’aide à mieux répartir les prises de paroles d’un cours à l’autre pour éviter d’interroger toujours les mêmes élèves. Il m’arrive ponctuellement de rajouter des bâtons à la fin de l’heure si je m’aperçois que certains sont passés au travers.

J’explique aux élèves dès le départ que le nombre de bâtons n’équivaut pas à un nombre de points. C’est un indicateur de fréquence qui me permet en fonction de chacun et de sa personnalité d’obtenir une note en adéquation avec ses efforts d’implication. L’élève moteur et impliqué mérite une excellente note, mais l’élève timide qui fait des efforts à chaque cours est lui aussi méritant et ne doit pas être pénalisé car il n’atteindra jamais le même nombre de bâtons.

Adopter ce système, c’est accepter une part de subjectivité. C’est pour cette raison que je ne note pas la participation mais l’implication en classe. Je trouve cela plus juste et cela a un impact sur d’autres points essentiels du cours. Un élève qui participe énormément mais qui bavarde aussi beaucoup et gêne le cours par moments n’est pas aussi méritant qu’un élève dont la participation est moins intense mais dont l’attitude est irréprochable.

J’ai ajouté des colonnes pour le travail non-fait, le comportement et les oublis de matériel. Cela me permet d’une part d’en avoir la trace et de le prendre en compte dans la note. De plus, cela m’évite de me fâcher sur le moment, mais me permet d’agir quand même.

Cette fiche me permet de faire le point individuellement avec les élèves assez régulièrement mais aussi avec les parents lors des réunions: Je peux leur donner des objectifs clairs et atteignables: « Allez, ton objectif pour le prochain cours, c’est d’avoir trois bâtons! », « Allez, je ne veux plus de case vide jusqu’à la fin de la fiche! Un bâton par cours, tu crois que tu peux y arriver? » ou « Attention, tu as déjà deux bâtons pour les oublis de matériel, je vais devoir sanctionner si tu ne fais pas d’efforts dorénavant ».

Une fois la fiche terminée (10 cours), j’attribue une note à chacun et je la reporte sur la nouvelle feuille dans la colonne de gauche. Mais cette note est provisoire! Et c’est tout l’intérêt de cette fiche : Ils vont tous chercher à améliorer leur note ou la garder surtout si elle est déjà bonne, ils se sentent en confiance pour participer davantage et en obtenir une encore meilleure. La note est définitive en fin de trimestre, souvent au bout de deux fiches (sauf les 6e à qui je mets des fois deux notes) car je ne la sors pas si l’on va en salle informatique ou si l’on est en évaluation par exemple. Je ne descends jamais en dessous de la moyenne en début d’année, j’ai plutôt tendance à mettre de bonnes notes d’implication.

Si vous voulez tester ce système, je vous partage les fiches modifiables en format Word ci-dessous. Il n’y a que la couleur qui change à chaque fois, car j’applique un code couleur pour chaque niveau pour mieux m’y retrouver.

Lien vers les polices de caractères utilisées: KG What the Teacher Wants, KG Miss Kindergarten et CoopForged.